•  Sur un parcours promenade à proximité du parc d'élevage de cervidés ( cerfs, daims, sangliers) et de bœuf Gascon.
    •  Observation de la vie des animaux ( 500 sur la ferme).
    •  Présentation de la ferme  qualifiée "Bienvenue à la ferme".
    •  Découverte de l'exploitation agricole et son environnement. 
    • Accueil des familles, lde groupes mais aussi les enfants et les adolescents dans le cadre de leur scolarité ou de loisirs accompagnés

Ouvert toute l'année du mardi au dimanche de 9h à 17h.

(Juillet et Août tous les jours)

Adultes : 6 €.  Enfants (4 à 12 ans) : 2.50 €.

Tarifs de groupe : nous consulter

 

La visite de la ferme


Depuis la ferme, vous apercevez au loin les cerfs. Inutile de vous presser : vous allez avoir maintes fois l'occasion de les voir de près. Autour du parc, un sentier de quelque six kilomètres passe à travers les bois et les prairies alentour où cervidés et sangliers vivent à l'état naturel. Pour vous permettre de les approcher, on vous fournit un seau rempli de maïs, que vous distribuez aux animaux que vous croisez. Les petits marcassins en raffolent. Ils n'hésitent pas à s'approcher du grillage. Mais la laie est là, tout près, et les surveille. Vous poursuivez votre promenade champêtre et croisez, au fil de vos pas, diverses espèces d'arbres. Les chênes et les hêtres vous paraissent bien plus familiers une fois que vous avez lu les panneaux explicatifs qui balisent le chemin. Tandis que vous êtes plongé dans la lecture, une famille de cerfs vient vers vous. Au printemps, vous admirez les faons. Ils viennent de naître et marchent encore d'un pas hésitant. Vous constatez qu'à cette époque, les cerfs semblent bien dénudés sans leurs bois. Ces derniers n'auront repris leur forme définitive que vers la fin juin.Ce n'est qu'à l'autonne que les mâles seront enfin prêts à jouer de leurs bois pour conquérir les femelles. Celles-ci donneront vie, huit mois plus tard, à de nouveaux "bambis".

Coin du curieux

En octobre, à l'époque des amours, les cerfs poussent un cri, « le brame », encore appelé « raire », pour attirer les femelles.